Observatoire des Morts Inattendues du Nourrisson

La Mort inattendue du nourrisson reste la principale cause de décès chez les nourrissons âgés de 1 mois à 1 an. Ces décès multifactoriels sont très complexes à étudier et à comprendre. Une approche multidisciplinaire est donc indispensable. Aussi en 2015, le CHU de Nantes a initié la mise en place d’un observatoire national sur ce sujet, avec 37 autres sites de références afin de collecter systématiquement des données standardisées et exhaustives sur les cas des MIN.

L’organisation de l’OMIN repose sur une collaboration étroite tant au niveau national que local.

Le Centre d’investigation Clinique de Nantes constitue le support méthodologique en recherche. L’ensemble des partenaires sont représentés au sein d’un groupe de pilotage chargé de la bonne gouvernance de l’OMIN.
 

   

Objectifs

Un tel observatoire est une source de données unique au monde sur le sujet et va permettre à moyen et long terme :

  • Mettre en place un système d’information pérenne disposant de l’expertise épidémiologique, clinique, biologique, radiologique, bio statique et informatique nécessaire pour opérer une surveillance sanitaire autour des MIN, décrire et améliorer les modalités de prise en charge et mettre en place des campagnes de prévention.
  • Fournir une bio collection permettant le développement de la recherche en génétique, immunologie ou infectiologie
  • Fournir des données médico-sanitaires permettant le développement de la recherche épidémiologique et pharmaco-épidémiologique
  • Développer et dynamiser la recherche dans le domaine des MIN au niveau national mais aussi international

Impact

 A terme, grâce à l’implémentation de campagne de prévention plus efficaces ainsi que la création de moyens diagnostiques et dépistages précoces afin d’éviter de manières significatives la dramatique de ces nourrissons.
 
   

Budget

Le budget annuel est de 13 000€ par an