Fonds d’urgence COVID-19 : Retour sur le projet de recherche Coronado, pour améliorer la prise en charge des patients diabétiques hospitalisés pour Covid-19

Publié le 19 octobre 2020 Mis à jour le 20 octobre 2020
Date(s)

le 19 octobre 2020

Coordonnée par le Pr Bertrand Cariou du service Endocrinologie, Diabétologie, Nutrition directeur de l’institut du thorax et Pr Samy Hadjadj chef du service Endocrinologie – Diabétologie - Nutrition du CHU de Nantes, la 1ère étude nationale CORONADO a pour objectif de décrire les caractéristiques des patients diabétiques hospitalisés pour COVID-19 afin d’améliorer leur prise en charge. Trois articles ont déjà été publiés depuis le lancement de CORONADO dans les révues Diabetologia et Diabetes Care.

Afin de répondre aux interrogations des patients et des professionnels de santé, CORONADO (CORONAvirus SARS-Cov2 & Diabetes Outcomes), étude observationnelle rétrospective et prospective a été lancée dès la mi-mars 2020 par les équipes des Professeurs Bertrand Cariou et Samy Hadjadj au CHU de Nantes.

L’une des premières réussites de cette étude est la mise en place en seulement 2 semaines d’un formidable réseau rassemblant 68 centres de diabétologie, publics et privés, en métropole et en outre-mer : près de 3 000 patients diabétiques ont ainsi été inclus.

Dès le mois de mai 2020, cette étude a permis d’apporter les premières réponses aux soignants et aux patients diabétiques quant aux facteurs de risque d’infection COVID-19, mais aussi d’apprécier les facteurs pronostiques du COVID-19 chez les patients diabétiques :

• Les facteurs de risque de forme sévère du COVID-19 sont identiques à ceux que l’on retrouve en population générale : âge et corpulence (l’excès de poids est un facteur de risque de forme sévère de COVID-19).
• Les sujets avec des complications du diabète sont à plus fort risque de décès en cas de COVID-19.
• L’insuline, comme les autres traitements du diabète, n’est pas un facteur de risque de forme sévère de COVID-19. Les traitements doivent être poursuivis.

Le 26 août dernier, une deuxième publication, consacrée aux patients diabétiques de type 1 hospitalisés pour Covid-19 permet d’indiquer que ces patients ont un moindre risque de développer une forme sévère de Covid-19, en particulier les patients les plus jeunes.

A plus long terme, cette étude pourrait s’étendre à l’analyse d’autres questions importantes telles que l’impact de la COVID-19 sur la consommation de soins et les complications du diabète à distance de l’hospitalisation, ainsi qu’à une comparaison des données chez les patients diabétiques vs les patients non-diabétiques.

Cette étude, soutenue par le Fonds de dotation du CHU de Nantes, a également reçu le soutien des financeurs et mécènes suivants : le Ministère des solidarités et de la santé au travers de l’appel à projet PHRC-National COVID, la Société Francophone du Diabète (SFD), la Fédération Française des Diabétiques (FFD), la Société Francaise d’Endocrinologie (SFE), la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF), Nantes Métropole, des associations de patients, la Fondation Francophone pour la Recherche sur le Diabète (FFRD), Air Liquide Health Care, Allergan, Astrazeneca, Elivie, Lifescan, Novo Nordisk et Sanofi.

Lien vers le site internet CORONADO : www.diabetes-covid.org

(sources : diabetes-covid.org ; B. Cariou et al. Phenotypic characteristics and prognosis of inpatientswith COVID-19 and diabetes: the CORONADO study. Remerciements : Vimla Mayoura et Matthieu Pichelin)